Est-ce que tu fais parti de ces personnes qui se posent des questions sur les capacités magnétiques de l’être humain ? Les pratiques de guérison spirituelle ? Ce n’est pas l’intérêt qui manque mais… tu n’oses pas y aller et expérimenter par toi-même.

Tu es comme emmêlé dans un nid de sombres blocages qui ne facilitent en rien l’expérience de tes supers pouvoirs.

Et pourtant… tu reviens toujours au même sujet.  Comme si c’était une clef de ta vie mais cette curiosité reste en germes.

Alors, quand comptes-tu donner pleinement vie à cet intérêt ?

Pour le moment, tu ne fais que ravaler ton magnétisme comme une émotion que tu ne voudrais pas voir en toi.

Mais qu’est-ce qui t’en empêche ?

Je ne me suis pas autorisée pendant des années à donner libre cours à mon intérêt pour le magnétisme.

Et puis, un pas l’un après l’autre, tantôt enthousiaste, tantôt hésitant, une décision après l’autre, j’ai fini par faire éclore ce potentiel.

Je regarde ce bout de chemin parcouru : jamais, o grand jamais, je n’aurais pu anticiper ou espérer cette évolution, que ce soit dans l’acceptation de ce potentiel ou dans l’exercice libéré de mes capacités.

Avec distance, je réalise que l’on est retenues par certaines peurs inavouées.

Vois-tu, jeune Padawan, ces peurs figent ton esprit de découverte et laisser bien enterrer le don que tu portes en toi aussi.

Ce n’est pas compliqué, ces peurs, ce sont les mêmes qui peuvent t’empêcher de faire ce que tu aimerais au fond de toi.

 

 

1/ Tu as peur de mal faire ou de l’échec

 

Débuter signifie souvent se sentir nul ou maladroit dans la manière d’aborder la pratique. Sans compter qu’en règle générale, c’est le syndrome de l’imposteur qui te guette !!!

Hmmm..ce besoin terrible de te sentir légitime…

« Aaah si seulement j’avais ce fameux don, je me sentirais nettement plus à l’aise. Mais je ne suis qu’un être lambda »

Première erreur ! Premier blocage !

Cette illusion première alimente grassement une croyance inconsciente : le magnétisme est inné et si j’avais quelque chose de spécial, je le saurais déjà !

Et puis attendre tel un chat devant sa fenêtre que l’expansion de tes capacités se fasse sans avoir à bouger le petit doigt.

Donc tu restes plantée là, bon gré mal gré, avec tes questions et ta curiosité sous alimentée,  plutôt que de te risquer de mal faire les choses ou de sentir que tu n’es pas à la hauteur. Autrement dit, c’est la peur de l’échec qui te pend au nez !

Je te rassure c’est l’un des premiers obstacles que l’on rencontre sur son chemin d’apprentissage.

Reprenons les choses en toute sagesse.

Tu n’es pas un être doué d’un pouvoir exceptionnel, soyons clairs, tu n’auras pas à assumer ce fardeau ! et tant mieux.

T’imagine, te réveiller un matin et voir qu’une foule de gens attend derrière ta porte pour venir se faire soigner par les mains magiques du grand maitre ? (en l’occurrence toi).

Jusqu’ici, tu crois que seuls ceux qui sont vraiment doués peuvent prétendre faire des soins énergétiques ?

Pourtant, tu portes au fond de toi une bienveillance et une empathie réelle et effective vers ton prochain qui t’amène à t’intéresser à des pratiques comme le magnétisme.

Et ça ce n’est pas du cinéma ! C’est ton coeur qui parle enfin !

Sache que c’est la pureté de ton intention de départ qui va nettement conditionner la qualité du soin.

Alors c’est déjà une victoire en soi que d’être impliqué et aligné sur une intention positive pour l’autre. De façon pragmatique, la moitié du chemin est déjà parcouru.

D’autre part, si ton état d’esprit est clair, c’est à dire : « je n’ai rien à prouver, je fais de mon mieux, avec la plus grande bienveillance. »

-> Tu ne risques plus d’échouer ou d’être un imposteur car tu ne joues plus sur le même tableau.

On n’est plus dans une dynamique de réussite VS échec, il s’agit d’une dynamique généreuse, positive et expérimentale qui permet de dépasser ses propres attentes ou projections personnelles.

De toute évidence, on n’est pas en mesure de prévoir les résultats après un soin. Qui plus est, le consultant fait parti intégrante du processus. Il ne reçoit que ce qu’il est en mesure d’accueillir pour sa guérison personnelle et sa remise en équilibre.

Dieu merci les praticiens en soins énergétiques ne sont pas des êtres tout puissants, qui exerceraient leur volonté pour obtenir des résultats précis pour l’autre. On ne décide pas de ce qui est bon pour l’autre. On n’a pas besoin de porter cette responsabilité effrayante. Il s’agit plutôt de se considérer comme un canal pur qui agit en relation avec l’énergie créatrice, en toute fluidité.

Le fait de se considérer comme telle augmente considérablement les possibilités des soins énergétiques.

Ensuite, le but du jeu est de s’exercer… s’exercer, s’exercer comme un enfant qui prend plaisir à jouer et à découvrir ses potentialités. En faisant fit de ses préjugés.

Pour cela, il s’agit d’abord de pratiquer sur soi pour en ressentir les bénéfices et développer une confiance personnelle avant d’impliquer une autre personne. Cela peut rassurer dans un premier temps.

Ensuite, aies un positionnement clair dès le départ. Si tu débutes, ne t’embourbe pas avec des promesses curatives mais assure toi d’être dans un rapport de confiance et de non jugement avec la personne, sans stress, ni pression en lui expliquant que cela peut lui faire du bien et la soulager. C’est tout.

 

 

2/ Tu crains de déplaire

 

Pas évident d’assumer son part intuitive en parlant de soins énergétiques aux autres. Lorsqu’on est encore trop extérieurs à ce domaine, on craint de déplaire ou de se faire marginaliser.

C’est la peur d’être rejeté, d’être montré du doigt ?

Mais, je t’arrête tout de suite. Tu vas déjà trop loin, non seulement, tu crains de ne pas être à la hauteur et en plus d’être mis à l’écart ?

Allô, nous sommes en 2017. Une époque, où l’on nous invite « à venir comme nous sommes », à assumer nos différences, à valoriser notre singularité, nos particularités. A être des individus à part entières. Une époque où l’on ose s’afficher dans des programmes de télé réalité en parlant français comme une vache espagnole, et toi tu crains d’être jugé parce que tu veux apprendre à magnétiser ?

J’ai une mission pour toi :

Il est grand temps de réintégrer ta sensibilité personnelle, sans chercher à obtenir validation auprès de ton entourage. Remettons les pendules à l’heure :

 

  1. Tu n’es pas là pour plaire mais pour essayer au mieux d’explorer en toute humilité et sagesse ton potentiel énergétique.

      2. Tu ne promets rien et ne cherche pas à gagner la reconnaissance à travers cela. Tu vois, tu es libéré ! Il n’y a rien à prouver, mais tout à tenter.

     3. Les préjugés des uns et des autres ne t’appartiennent pas, n’en fais pas une affaire personnelle. De ton côté, munis-toi d’un savoir clair sur le fonctionnement de l’énergie.

     4. N’oublie pas, on ne peut pas plaire à tout le monde alors ne laisse pas ton intuition au placard sous réserve de te faire passer pour une personne  saugrenue ! 🙂

 

 

3/ Tu ne crois pas en tes capacités

 

Quoi tu penses encore que tu n’en es pas capable ? Tu es très sceptique quant aux résultats possibles ?

BIIP ! Mauvais postulat !  Au départ d’une course, tu ne vas pas te dire que tu vas perdre avant le coup de sifflet.

C’est l’antithèse du fameux : « je ne crois que ce que je vois » (qui, entre nous, est quand même une belle connerie trop épandue : se limiter à sa vue pour appréhender le réel !?).

Tout au contraire, il faut y croire pour le voir ! Se réconcilier avec toutes ses petites terminaisons nerveuses pour aller dans l’exploration des sensations les plus fines !

Rappelons une chose essentielle  : les résultats viennent parce que ton état d’esprit ouvert le permet !

Ton énergie vitale peut être stimulée, densifiée, orientée, parce que tu le décides et parce que tu y crois. L’énergie est conditionnée par ta volonté et de façon plus profonde, par tes croyances.

Si tu crois par exemple  que tout le monde il est méchant, ton esprit fera en sorte de valider cette croyance et d’isoler toutes les autres impressions qui viendraient l’annuler.

C’est pourquoi, il est important de « garder l’esprit ouvert » pour accueillir les possibles du réel que nous n’avons pas encore perçus ou détectés ! C’est une posture d’autant plus cruciale lorsqu’il concerne un domaine invisible comme le magnétisme.

Aussi, l’énergie réagit aux mouvements de ta conscience. Si ton esprit est ouvert, tu seras en mesure d’en faire parvenir d’avantage pendant un soin.

Il n’est plus question de douter, de se laisser gangrener par le scepticisme mais de laisser place à une confiance vitalisante que tu gagneras au fil de tes expériences.

 

4/ Tu as peur de puiser dans tes ressources intérieures

 

Ne regarde pas à l’extérieur mais à l’intérieur de toi. Tous les grands courants spirituels le disent : tu as déjà tout en toi !

A la nuance près que tu l’as oublié et que ta mission consiste très justement à aller dépoussiérer ses qualités intérieures. Aurais-tu peur de découvrir tes propres attributs et de bouleverser ta vie ?

Je te rassure, le changement ne se fait pas en un claquement de doigt. Tu as le temps pour élargir en douceur ta vision du réel et te réapproprier tes sens.

A ce stade, cela te semble encore abstrait mais tu es ton propre maître. Aussi, il est primordial de te fier à ton corps physique, en la qualité de ton intention, en tes capacités profondes et inexplorées pour être au plus juste.

En magnétisme, tu fais le chemin inverse de celui auquel tu es habitué depuis tes premiers pas : tu décides de prêter attention à ce qu’il se passe à l’intérieur de toi, à mémoriser des sensations subtiles que tu ne remarquais pas vraiment jusqu’à présent.

La première étape est de se faire confiance, de replacer le regard en soi et ne faire qu’un avec soi, pour pouvoir rassembler et cultiver ses ressources vitales, notamment avant un soin énergétique.

Apprends à faire confiance à tes ressentis et à tes intuitions !

 

 

Prends le contre-pied de chacune de ces peurs, jeune padawan. Efforce toi de prendre le magnétisme comme un jeu avant tout, en te détachant totalement des notions de réussite ou d’échec. Ne cherche pas l’approbation des autres. Soyons clairs, on s’en fiche : tu es seul face à tes propres ressentis, alors commence à en prendre la mesure dès maintenant. Cultive ce sentiment de bienveillance qui motive ton geste et stimule tes capacités. 

Considère l’exercice de ton magnétisme comme une reconquête personnelle de ton intuition et une démarche de développement personnel qui, j’en suis convaincue, pourra te faire le plus grand bien.