« Maman, papa, voilà, j’ai quelque chose à vous dire…. je parle aux anges, et je canalise la lumière !

Oui je sais, tu vas te dire : ma fille est en train de péter un boulon !

Haha… Non, en fait, je veux juste te dire une chose toute bête …

(temps de pause pour laisser planer le suspense)

J’ai une nouvelle activité : j’apprends à soigner avec l’énergie subtile ! Oui oui.

Ah… ça ne sonne toujours pas comme une évidence quand je te parle de ça ? »

Tu imagines la scène. Si tu annonçais cela de la sorte. Tu attirerais sûrement des regards plein de perplexité.

A moins que ta mère soit déjà versée dans la médiumnité et parle aux esprits, peu de chances que tu sois d’entrée comprise par tes proches.

(Précision : je viens d’inventer ce scénario, je n’ai pas encore de discussion journalière avec les anges, j’ai déjà bien à faire pour expliquer ma manière de soigner avec les mains ! )

 

Si je te parle de coming-out spirituel aujourd’hui, c’est parce que je rencontre trop de personnes douées, sensibles, intuitives, comme toi (probablement) et qui se ….cachent… comme si le fait de s’intéresser à des sujets présentés comme ésotériques étaient une tare !

Aïe ! Aïe ! Aïe ! Une chose inavouable ou difficilement assumable sur la place publique.

Je sais… tu as peur de dévoiler ta face « amateur » de spiritualité auprès de ton entourage.

Tu as peur que cela fasse tâche d’huile sur ton beau Curriculum vitae ou quoi ?

Oui, je reconnais que si tu mets « pratique la médiumnité, les oracles, et les soins énergétiques » dans la partie Intérêts, on risque de se poser quelques questions sur ta compatibilité avec le job.

Enfin, on est loin de ça. Déjà, c’est à peine si tu oses dire que la semaine dernière tu es allé faire ce stage de Magnétisme…

De peur que l’on te rit au nez, et que l’on te dise avec sarcasme : « Ahahah n’importe quoi, dans quelle secte es-tu allé te fourrer ? »

Bien. Reprenons tout depuis le début.

 

I have a dream. A dream for you.

 

 

Je  rêve d’une chose depuis le début de ce blog, libérer l’expression de ta part spirituelle. Que celle-ci réintègre complètement ton champ, ta vie, ton quotidien ! Où que tu sois, quoique que tu fasses.

Comme chaque aspect de ta personne, la dimension spirituelle, profonde et énergétique de ta personne a besoin d’être mis au grand jour au lieu de stagner sous un tas de poussière !

Je ne parle pas de proclamer sur tous les toits, à qui veut l’entendre, que tu es un être pourvu d’un pouvoir spirituel, mais plutôt d’aborder avec

>Sérénité

>Simplicité

>Sincérité

 

Cet intérêt que tu as pour le monde du subtil, de l’extra-sensoriel, du non-manifesté, de l’intuition.

(Tu sais en me lisant qu’on peut en parler de façon décontractée et très simplement).

D’ooser parler d’intuition et de magnétisme, du pouvoir de l’esprit sur la matière (voir l’étude émoto notamment) comme d’une chose toute naturelle qui FAIT PARTIE DE LA VIE sans craindre d’être regardé bizarrement.

Pouvoir en parler librement, cela ne veut pas dire saouler les gens avec tes histoires d’énergies et de rituels sacrés, mais de saisir les occasions et les mots pour débrider ton intelligence intuitive !

Tes expériences personnelles et ton intérêt valent tout autant, si ce n’est plus, que les commentaires et avis des plus sceptiques sur le bien-fondé des pratiques de guérison énergétique.

Il ne s’agit pas de perdre son énergie en débat sur cette question « Est-ce que le magnétisme, ça marche » « Est-ce qu’il existe vraiment des guides ? » etc…

 

Arrête de te torturer l’esprit et investis ta confiance en ce que tu aimes et ce qui t’attire foncièrement.

 

Je peux t’assurer que tu n’auras jamais aucun regret de donner vie à cet intérêt.

Je veux te dire de libérer ton chakra de la gorge et de parler d’énergies subtiles, de chakras, de magnétisme, de guidance si cela te chante, de façon simple et décomplexée aux personnes que tu sens ouvertes.

Et tu verras que tu laisseras enfin l’espace pour que ce potentiel puisse s’ouvrir en toi, pour que les personnes s’y intéressent, te posent des questions, te demandent même de tester sur elles !

 

Un conseil ?

 

Laisse-toi aller à des expériences li-bé-ra-trices.

Parce que je crois que par définition l’expérience contient en son essence la libération des peurs.

Par exemple. Propose un soin énergétique à une personne dont tu crains/ redoutes le « jugement ».

La possibilité que cette personne te dise : « Non mais c’est nul ton truc ! ça ne marche pas, j’ai rien senti ». (Cette personne n’est autre que ton pire juge intérieur, donc peu de chances que cela t’arrive en vrai !)

Tu proposes une séance à un membre de ta famille qui n’a jamais testé le magnétisme et reste perplexe (on cumule les difficultés à première vue).

Mets-toi au défi !

 

Tiens, c’était une étape cruciale pour moi le jour où j’ai fait mes preuves sur mon père pour ses douleurs au dos.

Quel a été mon soulagement une fois que j’ai fait ce que j’avais à faire pour lui !

Lui qui est assez terre à terre et n’a jamais consulté magnétiseur de sa vie, je me demandais bien ce qu’il allait penser de cette approche thérapeutique sur le corps énergétique qui ne nécessitait (quasiment) aucun toucher.

J’ai bien vu son interrogation pendant que je passais mes mains au-dessus de son corps, et j’ai également senti que le soin prenait en puissance dès lors que je me laissais complètement aller.

Les douleurs installées depuis son opération d’il y a 2 ans ont disparu juste après cette séance.

Je te raconte cela car c’est exactement le genre d’expérience libératrice qui t’amène à la conclusion :

« Aah c’est bon, maintenant il sait ce que je fais, comment je le fais et il a pu en ressentir les effets, je n’ai plus rien à craindre, je n’ai plus besoin de dire à demi les choses ». Ouuff !

Je me trouve alors délestée d’un poids : celui du jugement et du rejet potentiel.

Ce type de challenge m’amène vers plusieurs libérations, je sais maintenant que :

 

  • Je peux assumer auprès de n’importe qui mon activité d’énergéticienne.
  • Le plus important est d’agir en accord avec sa mission de cœur plutôt que de laisser la peur nous dominer et nous paralyser
  • Lorsque j’agis en y mettant toute ma personne (tripes et cœur) les résultats sont au rendez-vous.

 

…C’est cela faire son coming-out spirituel.

Agir tout naturellement en adéquation avec sa vérité intuitive : celle qui nous dit que tout est pour le mieux, que la voie des soins énergétiques est la voie qui sonne la plus juste en dehors de toutes les considérations, préjugés, croyances négatives, scepticisme actuels autour de ce domaine.

C’est OK si on se trouve face des personnes réfractaires au magnétisme.

C’est OK si certains n’y croient pas ou ne veulent pas y croire.

C’est OK si on nous demande des explications sur la façon dont cela marche.

C’est OK si on se fait passer par des personnes perchées pour ceux qui manquent d’ouverture d’esprit

C’est OK si on veut remettre en doute l’efficacité de la pratique.

Car Personne ne peut m’enlever, me voler ma vérité intérieure !

J’ai épousé cette vérité au plus profond de moi comme l’amour de ma vie.

Et je n’attends rien de personne : ni que l’on acquiesce à ce que je fais, que l’on me valide ou que l’on m’encense.

 

Comme dit Einstein, « La connaissance c’est l’expérience, tout le reste n’est qu’information ».

Ceux qui doutent, qui ont des aprioris négatifs sont tous ceux qui restent en dehors de l’expérience, qui pour la plupart ne sont jamais allés voir de magnétiseur, d’énergéticien et restent pétris dans des convictions très limitantes.

 

Comment faire son coming-out spirituel ?

 

Si tu es intuitif, sensible, que tu te sens irrésistiblement attiré par le chamanisme, les pierres, le magnétisme, la spiritualité, si tu te sens l’âme d’un(e) énergéticien(ne), libère toi des craintes et obstaclent qui bloquent ton avancée dans cette voie.

Deux choses essentielles pour ton confiance et ton coming-out spirituel:

-Parles-en autour de toi

-Donne toi le temps de faire tes expériences et d’apprendre

Parler de magnétisme, c’est comme parler d’Amour, on se sent toujours (un peu) couillon aux débuts et puis on apprend à assumer ce que l’on ressent au fond de nous pour finalement vivre en accord avec ses sentiments !

Ton coming-out spirituel approche…?

Un dernier conseil ? Pète un coup.  Un jour, toutes ces histoires d’énergies subtiles te paraitront on ne peut plus normal. Promis.

 

PS : Sur cette photo, je me trouve avec un guérisseur balinais d’une bonté incroyable. Dans la culture balinaise, rien de plus normal que de consulter un guérisseur pour traiter le mal!