CE QU’IL SE PASSE QUAND TU TE LANCES DANS LES SOINS ENERGETIQUES…

 

Je suis sûre que toi aussi tu viens d’une contrée où tout est carré, réglementé et où le label « prouvé scientifiquement » est de mise. On aime les preuves, on veut tout savoir, tout calculer, tout anticiper. C’est l’hégémonie de ton hémisphère gauche !

Figure-toi qu’il y a quelques années, j’investis l’autre hémisphère, le droit. Là où le lâcher prise, la créativité et l’intuition ont de beaux jours devant eux.

Je porte un regard curieux sur les thérapies énergétiques (magnétisme, reiki), sujet dont je n’ai que trop vaguement entendu parler (car il fait criser ton hémisphère gauche).

A cette période, les soins par l’énergie me semblent des récits un peu « fantastiques ».

Pourtant, je m’y intéresse furieusement et en viens à me dire :

Tiens, si j’apprenais à développer cette capacité dont tout le monde semblerait disposer à en croire certains dires ?

Allons y !  Me voilà rapidement  lancée dans le merveilleux apprentissage des soins énergétiques.

A ce moment-là, tu oscilles entre la joie de laisser parler tes profondeurs et les doutes tenaces en provenance de tes conditionnements. Les joies de la dualité ! L’éternel combat entre les deux hémisphères.

Impossible de faire marche arrière !

Lorsque tu commences à libérer ce potentiel, tu passes donc par différentes épreuves psycho-lo-gi-ques avant d’assumer pleinement ton appétence pour le magnétisme. D’abord,

 

1/ Tu te demandes en toute légitimité si tu n’es pas en train de délirer

 

 

 

C’est la première phase.

Au début, c’est tout à fait normal. Tu te poses des questions qui, en essence, se résume à :

 Ne serais-je pas en train de délirer ?

En vérité, sentir et capter l’énergie, ce ne sont pas des choses avec lequelles on est tellement familiers!  Apprendre à écouter son corps, à mobiliser son intuition, ce n’est pas vraiment ce que l’on nous enseigne sur les bancs de l’école.

Alors, on rigole doucement de soi-même lorsqu’on pose ses mains sur quelqu’un tout en visualisant des symboles et en récitant intérieurement des mantras. (cf formation de reiki)

Le « toucher » étant un sens en voie de disparition chez nos congénères, il  peut sembler étrange ou mal assuré lorsqu’on sort de son habituelle « zone de proximité ».

Ce sont les premiers doutes du débutant… A ce stade, on meurt de légitimité et d’assurance. Et surtout, on se pose trop de questions !  (réflexe de l’hémisphère gauche).

C’est normal. Tu es seulement en train de réapprendre qui tu es au fond : un être sensible et sensitif qui peut capter et vibrer au rythme de ses sensations sans avoir à douter ou à rougir.

Il s’agit de laisser de nouveau place à l’ « évidence ».

 

 

2/ Tu découvres que ta sensibilité est ton plus grand pouvoir

 

 

Tu prends petit à petit confiance aux ressentis qui sont les tiens et ne sont en rien des hallucinations. Tu t’autorises enfin à en faire l’expérience dans le creux de tes mains et dans tout ton corps, sans jugement aucun ! Tu t’assouplis intérieurement.

 » Mais c’est quoi tous ces picotements au bout des doigts, ces sensations de chaleur lorsque tu t’entraines à magnétiser ? »

Tu réalises que la sensibilité sensorielle et intuitive que tu as gentiment opprimée pendant des années pour te blinder du redoutable monde extérieur est en fait une capacité de dingue que tu peux mettre au service des autres.

Ça y est ! tu commences à te lâcher….tes mains s’en donnent à cœur joie. Tu (re)découvres la voie de la connaissance intérieure car jusqu’à présent, ta vision était régie par des connaissances extérieures que l’on t’a transmises, enseignées, bassinées. Tu changes de point de vue et tu décides de te faire plus confiance.

Bienvenue dans le monde des soins énergétiques.

 

3/ Tu réalises qu’on est (pour la majorité) une joyeuse bande d’amnésiques

 

 

Franchement, c’est comme si on s’était endormis sur un pactole et qu’on avançait tous (ou presque) les yeux bandés sans savoir qu’il est là et qu’on pourrait en profiter !

C’est d’ailleurs, mon message ici à travers ce blog :

« Allôoo, cher subsconcient de la personne qui est en train de me lire. Pourrais-tu par la plus grande bonté, envoyé cette information au conscient stp ?

Le message est : Je suis un être énergétique doué d’un incroyable potentiel que je peux activer pour favoriser ma guérison et développer mon magnétisme.

Nous sommes tous capables de nous relier à plus grand que notre mental pour faire du bien, à commencer par se guérir soi même.

L’énergie, c’est de l’or invisible, en quantité illimitée. En abondance comme il n’est pas possible d’imaginer.

Plus tu en disposes, plus tu te sens serein et stable intérieurement, plus tu peux en donner dans une satisfaction saine et profonde.

Accepter et vouloir se reconnecter à son potentiel énergétique, c’est dire oui à son intuition, à son être profond, à son empathie dans une espérance optimiste et humaniste. Il suffit de se rappeler à nous même.

Cela peut prendre du temps pour se défaire d’une vision justement trop étriquée de la vie, mais une fois que l’on décide de se rappeler cette capacité intérieure, le progrès est déjà en marche ! C’est une question de libre arbitre et de lâcher prise (encore celui-là).

,

4/ On te prend pour un « être » à part ? Une sorcière ?! Tant mieux !

 

Quoi tu peux soigner par l’énergie ? Aurais-tu un DON ?!! Serais-tu un être exceptionnel aux pouvoirs particuliers ?!

C’est la fameuse question du « DON » qui vient presque systématiquement. Personne n’y échappe dans le milieu.

Pour ma part, j’ai des capacités extra-ordinaires dont tout le monde dispose, à la différence près que j’ai décidé de les employer au service des autres.

Comme j’aime à le répéter, cela relève d’un désir de réapprivoiser sa sensibilité et de s’entrainer pour développer cette faculté.

Soit, cela reste fascinant dans la mesure où l’on « touche  à l’invisible » (si tant est qu’on puisse le toucher).

« Mais quoi, tu y crois vraiment à ces trucs de charlatans » ?

Oula le voici le vilain préjugé auquel tu auras certainement droit. Pas de soucis, comme tu as tout prévu, tu auras donc investigué de ce côté pour expliquer comment cela fonctionne et pourquoi donc il est possible d’obtenir des résultats probants !

Si tu veux tenir la réthorique devant les sceptiques de mauvais genre, il faudra te parer de certaines connaissances à l’appui : étude emoto, Einstein, physique quantique, pouvoir de l’intention, champs magnétiques du corps humain et tutti quanti.

Si on continue à te prendre pour un être bizarre, sache que ta mission, jeune Padawan, n’est pas d’éduquer les étroits d’esprit et les cyniques attachés à une croyance nihiliste.

Tu as mieux à faire, à commencer par continuer à t’exercer et à faire l’expérience de tes capacités sur toi-même.

Sois calme et poursuis ton propre parcours d’apprentissage ! Tu as une confiance à développer !

 

 

5/ Tu fais (enfin) ton coming-out spirituel !

 

Ça y est, tu entres dans une phase importante.

Tu viens de franchir un cap ! Ton hémisphère gauche et le droit semblent bien vouloir collaborer pour le meilleur. Ouf.

C’est le début de l’affirmation de ton potentiel énergétique. La parole commence à se libérer, ton champ lexical se spiritualise et se teinte de nuances énergétiques.

Tu oses parler d’aura, d’énergie universelle, de guide intérieur et d’êtres de lumière comme si c’était chose normale ? Et sans avoir peur de te faire passer un(e) cinglé(e). youhouuuuuu ! Quelle assurance, félicitations!

Ton intuition voit le jour !

Et à ce stade, tu as soigneusement revu toute ta copie.

Tu as bien intégré que TOUT EST E-NER-GIE et tu le conçois dans toutes les dimensions de ta vie : tes pensées, tes émotions, ce que tu choisis de consommer, les personnes que tu fréquentes, le temps que tu investis… tout est reconsidéré en termes vibratoires.

Tu en viens presque à désespérer de voir des personnes bloquées dans une vision unilatérale et matérialiste de la vie.

C’est évident, lorsque tu goutes à l’énergétique, tu développes au fur et à mesure ta palette de ressentis, de sensations. Tu entres dans un niveau de perception plus profond.

Tu assumes ta voie intuitive. Tu peux parler d’énergie et de vibrations d’amour au cours d’un apéro sans avoir l’air de paraître gnan gnan.

Quel chemin parcouru jusque là.

Tu es au clair, tu peux exprimer à l’autre ouvertement, sans chercher à te justifier ou à tout rationaliser,  tes expériences magnétiques et ton apprentissage.

Avec pour seule intention : rester dans ton authenticité et éveiller l’autre à ses propres capacités de guérison.